Presse

Exclusive RH - "Nous avons racheté notre concurrent Visio4People", Mickaël Cabrol

Exclusive RH - "Nous avons racheté notre concurrent Visio4People", Mickaël Cabrol

Huit mois après avoir acquis la société Kskills, easyRECrue poursuit sa stratégie de croissance externe en mettant la main sur Visio4People.

Un rapprochement au montant confidentiel qui va permettre à la start-up, désormais composée de 40 collaborateurs, de renforcer son portefeuille de clients et d'enrichir sa technologie d'entretien vidéo en live, comme l'explique Mickaël Cabrol, le CEO.

Comment s'est déroulé ce rachat ?

Nous n'avions pas prévu de racheter Visio4People. Toutefois, en octobre dernier, lorsque le directeur général de la société m'a contacté pour me le proposer, nous avons saisi cette opportunité ! S'il a choisi de la vendre, c'est qu'il a estimé que nos deux sociétés seraient plus fortes à deux que les unes contre les autres. Par ailleurs, étant donné qu'il était sur deux activités – l'entretien vidéo en live et différé ainsi que le recrutement, via son cabinet ImageInPeople – il ne voyait pas comment il allait pouvoir soutenir le face-à-face que nous aurions pu continuer à avoir sur certains clients.

Que va-t-il changer pour easyRECrue ?

En mettant la main sur Visio4People, nous allons grossir nos équipes et enrichir notre portefeuille de clients avec de belles références comme Carrefour, Monoprix, le Club Med, Sanofi… Cette acquisition est donc cohérente avec notre volonté de devenir le leader européen du marché des solutions SaaS de présélection de candidats. D'un point de vue technologique, ce rachat va également être intéressant. Il va nous aider à renforcer notre outil d'entretien vidéo en live, que nous avons lancé il y a un an, et qui était moins bon que celui développé depuis 2010 par Visio4People.

Quels projets allez-vous mener ensemble ?

Notre principal objectif est d'intégrer la technologie d'entretien vidéo live de Visio4People à la plateforme d'easyRECrue, ce qui aboutira à l'extinction de la marque Visio4People d'ici la fin de l'année. Grâce à cette intégration, nous espérons générer, en 2016, la même croissance qu'en 2014 et 2015, c'est-à-dire environ 290 % et ainsi atteindre, d'ici cinq ans, les 30 millions de chiffre d'affaires. En attendant, nous allons continuer notre développement à l'international, en consolidant les marchés où nous sommes présents, notamment au Royaume-Uni, où nous créerons 10 postes d'ici l'été.

Prévoyez-vous de nouvelles acquisitions en 2016 ?

Oui, c'est l'un de nos objectifs ! Nous avons déjà quelques pistes, notamment à l'international. Nous cherchons à acquérir des sociétés dotées de technologies ou de produits complémentaires aux nôtres, essentiellement dans l'assessment. Cette stratégie de croissance externe est également en phase avec la diversification que nous menons depuis quelques années et qui consiste à proposer, aux recruteurs, une boîte à outils complète dans la présélection de candidats. A plus long terme, nous pourrions, par exemple, nous tourner vers les tests d'évaluation, les questionnaires de personnalité…



Par Aurélie Tachot - Exclusiverh