Presse

[ Chef d'entreprises ] L'international un vrai enjeu pour les PME.

[ Chef d'entreprises ] L'international un vrai enjeu pour les PME.

Le monde à la portée des PME !


Notre ambition internationale nous anime depuis le démarrage de l'activité. Nous ciblons les grands comptes, nous apparaissait essentiel d'aller chercher de la croissance à l'étranger», témoigne Mickaël Cabrol, président d'Easyrecrue. Aujourd'hui, l'entreprise réalise 30% de son CA à l'export et vise 50% pour 2019. Pour se lancer, le dirigeant a d'abord fait appel à des VIE. «Quatre jeunes ont été recrutés en VIE pour défricher les marchés en Espagne, Italie, Allemagne et Angleterre», indique-t-il. Si le potentiel des deux premiers pays s'est avéré prometteur, les marchés allemands et anglais ont donné du fil à retordre à Easyrecrue. «Notre offre n'est pas adaptée au marché allemand, où les candidats sont passifs car il n'y a pas de chômage. Nous n'avons pas insisté. » Quant au Royaume-Uni, l'entreprise n'a pas assez analysé le to «Le marché est trop compétitif, nous nous sommes donc retirés, mais comme nous y avons identifié des clients, nous traitons leurs dossiers depuis la France», poursuit Mickaël Cabrol. Le dirigeant aborde les nouveaux débouchés avec davantage de prudence. Par exemple, un salarié a été recruté avec un contrat de six mois afin de sonder le marché polonais. Les opportunités d'affaires à Dubaï sont évaluées par un collaborateur basé à Paris qui part sur le terrain tous les deux mois. L'approche est graduelle. «Nous profitons aussi des contacts fournis par nos clients, sociétés internationales, qui nous ouvrent les portes de leurs filiales», conclut

Mickaël Cabrol, président d'Easyrecrue.